Boston 1888

Voici un premier texte que j’ai écrit pour répondre à un défi lancé sur le site scribay. Il s’agissait de rédiger un texte avec le thème suivant: « une femme à sa fenêtre ».

Comme contraintes supplémentaires, le texte devait être issu du genre policier et contenir 1000 mots ainsi que les 15 termes suivants: Amour-trahison- regard-voisin-voyage- accent- jouet- feutre- bouillon- lame-vengeance-enfance-compte-lunettes-don.

Je me suis beaucoup amusée à écrire ce récit car j’aime les contraintes. Je suis partie sur un début de chapitre, d’un hypothétique roman. Le début d’une histoire, c’est ce que j’aime le plus écrire. C’est dans le début d’un roman, d’une histoire que l’on pose l’ambiance et que les personnages font leur apparition pour la première fois.

Vous pourrez trouver mon texte, que j’ai intitulé, Boston 1888 , en cliquant ici. Je vous souhaite une bonne lecture et n’hésitez pas à partager vos impressions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :