Changer de travail pour devenir son propre patron

Il y a bien longtemps que je ne suis pas venue sur le blog. Et pour cause! ma vie professionnelle est complètement chamboulée. Subir des réorganisations de service à répétition, se retrouver avec des chefs qui ne managent pas mais qui sont très attachés à la réunionnite aigüe et qui ne prennent aucune décision. Pire que tout cela, ils laissent pourrir des situations et on se retrouve avec des collègues qui se complaisent dans le chaos et qui l’attisent. Bref, cela est tellement aberrant que je pourrais raconter tout ce que je vis dans un livre intitulé : vis ma vie de boulot à la c**.

Raconté comme ça, cela pourrait même être assez drôle, mais le vivre c’est très très pesant et à tel point que j’envisage de me lancer à mon compte. Si vous suivez mes aventures, vous savez que je suis une formation d’écrivain public. La formation est intéressante mais je ne serai pas opérationnelle avant un an. Et un an, ce n’est peut-être rien pour certains mais pour moi c’est long! oui, très long! surtout avec mon boulot qui pèse sur mon moral un plus chaque jour.

Avec mon bagage de formation littéraire et d’assistant de manager, je voulais trouver une activité qui me permette de m’épanouir tout en privilégiant ma vie de famille et en continuant ma formation d’écrivain public. L’idée m’est alors venue de m’installer en tant qu’assistante administrative. Je proposerai aux particuliers de les aider dans leurs taches administratives: préparer un dossier retraite, faire les démarches auprès de la préfecture pour une demande de carte grise par exemple, aider dans les démarches après un décès, faire un CV, une lettre de motivation, corriger un mémoire, rédiger un discours. Pour les PME, je pourrai proposer des activités de secrétariat, comme de la rédaction de compte-rendu, gérer des planning, prendre des rendez-vous. J’ai une copine qui est une véritable phobique des démarches administratives, a tel point que ce sont ses parents qui, part la force des choses, ont pris la décision de vendre son ancienne voiture qui prend la poussière dans son garage depuis plus de 3 ans… Je pense donc qu’il y a un marché. Oui, mais voilà. Il faut pouvoir se lancer et ça fait peur! Quitter son confort alimentaire pour sauter dans l’inconnu, suis-je prête à mettre l’équilibre financier de ma famille en péril pour assouvir une envie ou une passion? n’est-ce pas un choix égoïste de ma part?

Bien décidée à me lancer au plus vite avant les vacances de noël, je le suis beaucoup moins maintenant. Ou en tous les cas, je suis moins enclin à vouloir précipiter mon projet. Je vais terminer ma formation d’écrivain public et continuer de suivre la formation du site croquefeuille. Un site très complet qui aide les personnes comme moi qui cherche à se lancer dans une activité de secrétaire à domicile et à structurer leur projet.

Si vous passez par mon blog et que vous êtes dans ma situation ou que vous vous avez réussi à vous lancer, j’aimerai avoir un retour de votre expérience.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :