Le Macaron Meurtrier: Belle découverte

Je ne suis pas très difficile dans mes choix de lecture. Il me faut cependant plusieurs ingrédients pour que la sauce prenne: Du style, des personnages sympathique et une bonne histoire.

Dans le macaron meurtrier de Ana T. Drew, je retrouve les éléments de ce que j’appelle le « cosy mystery ». Cette appellation est un sous genre du Policier. Il s’agit en général de mettre en scène un policier amateur évoluant seul ou en équipe. Il aide en général la police dans la résolution d’un meurtre plus ou moins sanguinolent. On range dans ce thème les enquêtes d’Agatha Raisin, les enquêtes de Miss Marple ou celles d’Amélia Peabody. Les enquêtes de Julie, chef et propriétaire d’une pâtisserie à Beldoc dans le sud de la France, est un concentré des ingrédients du cosy mystery.

J’ai aimé que ce soit une française qui se lance dans l’écriture de ce polar parce qu’en général ce sont plutôt les anglo-saxons qui excellent dans le genre et que l’histoire se passe en France. Même si Beldoc est une invention de l’auteur, on se laisse embarquer dans les rues de ce petit village provençal. C’est une invitation à découvrir l’arrière pays.

En ce qui concerne le style de l’auteur, il est léger et plein d’humour et c’est agréable de lire les péripéties du personnage principal ainsi que les interactions avec les autres personnages.

Donc mon avis: si vous avez envie de passer un moment léger sans vous prendre la tête, je vous conseille « Le macaron meurtrier ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :